Le Quand – Quoi – Comment de nos vins

Publié le 02/11/2020

Halte aux préjugés ! Le vin rouge se boit en toutes saisons. Été comme hiver, on a toujours besoin d’un bon vin. Apéritif, grillades, repas,… autant de possibilités pour ravir vos papilles. Mais une question subsiste : lequel choisir ? Petit tour d’horizon sur nos vins et les possibilités d’accompagnement.

Le vin rouge en été

Quoi de mieux en été que de se régaler entre amis ou en famille autour d’une bonne grillade. Ces moments de partage ne sont plus à discuter mais le vin blanc ou le rosé ne sont pas les seuls à pouvoir tirer leur épingle du jeu et trouver leur place sur vos tables en extérieur.

Osez Château Hauts de Plaisance qui accompagne à merveille le duo saucisse / merguez, toutes les viandes blanches et autres volailles.

Le Château Pontoise Cabarrus s’accorde quant à lui avec des viandes rouges. Qui n’a jamais entendu parler de l’entrecôte cuite aux sarments du médoc ? Un pur régal !j

Le vin rouge en apéritif

Boire l’apéritif ne date pas d’hier. Autrefois instauré pour parfaire la mise en bouche il est aujourd’hui toujours considéré comme un instant de détente avant le repas.

Partagez un moment de simplicité et de légèreté avec Côté Pontoise. Il se marie parfaitement avec tous les amuses-gueules mais aussi les pizzas et les plats de charcuterie. Une vraie gourmandise fruitée qui trouve sa place dans l’organisation de tous vos apéritifs dînatoires.

Savourer également et tout simplement un verre après une journée de travail.

Le vin rouge et repas

Repas familial du dimanche ou repas convivial entre amis, on apprécie toujours d’ouvrir une bonne bouteille à table. Boeuf, agneau, gibier ou plats en sauce Château Pontoise Cabarrus va trouver sa place aux côtés de mets travaillés et savoureux. Son côté charnu, aromatique et satiné va sublimer vos plats et ravir vos papilles.
Un millésime 2003 peut être servi avec un gigot d’agneau, un millésime 2014 sur un sauté de bœuf …

Ce grand vin s’accompagne également avec de très bons fromages. A l’entrée de l’hiver laissez vous tenter par un millésime 2011 sur une bonne tartiflette !

“On ne peut avoir de culture gastronomique sans vin.”

Julia Child, chef cuisinière et auteure de "Mastering the Art of French Cooking" en 1961

Millésimes à déguster ou à garder

Château Pontoise Cabarrus est élaboré en grande majorité avec les vieilles parcelles de cabernet sauvignon de la propriété. Ce cépage très employé dans l’appellation du haut-médoc permet au vin d’avoir une longue tenue.
De manière générale Château Pontoise Cabarrus a une capacité de garde d’environ 15 ans voir plus pour les très beaux millésimes comme 2010, 2016 et 2018 par exemple.

Les millésimes prêts à boire sont : 2003, 2004, 2006, 2007, 2008, 2009, 2011, 2012, 2013 et 2014.

Les millésimes à conserver sont : 2005, 2010, 2015, 2016, 2017 et 2018.

Petites infos complémentaires :

Buvez le 2013 … ce millésime un peu particulier de la production suite à une année et une vendange très pluvieuse est aujourd’hui au bout de son développement. Il serait dommage de ne pas en profiter car ses arômes sont surprenants.

2017 … malgré sa jeunesse il est très bon dès maintenant, à apprécier tout en gardant quelques bouteilles dans sa cave.

 

Château Hauts de Plaisance ou Côte Pontoise est un vin composé à grande majorité de merlot. Très sur le fruit et gourmand il est élaboré pour être dégusté jeune et se conserve entre 5 et 7 ans.

les millésimes 2014 et 2015 sont à boire dès maintenant.

le millésime 2016 demande encore un peu à vieillir et pourra attendre l’année prochaine avant de se révéler entièrement.

avec le millésime 2017 vous pouvez déjà vous faire plaisir !


Petit Verdot
est le dernier né au domaine et a connu son premier millésime 100% sur 2016. Ce cépage est assez particulier car il vient habituellement en assemblage des autres vins leurs donnant ainsi de la couleur et des tanins. Très peu répandu en 100% dans l’appellation nous n’avons aujourd’hui pas assez de recul pour estimer son temps de garde : peut-être 5 ans ? 10 ans ?
De nature épicé avec un final en fin de bouche poivré le millésime 2018 se goûte déjà très bien. Une rareté à découvrir sans plus tarder !

 

NB : toutes ces indications de garde sont à prendre en considération à partir du moment où les vins sont conservés dans une cave ou une pièce fraîche et à température constante. Une fluctuation de température est très néfaste pour préserver la qualité d’un vin.

 

Le vin est avant tout une histoire personnelle alors pour ne pas prendre le risque de passer à côté d’un millésime il ne faut pas hésiter à ouvrir une bouteille de temps en temps. Et quand vous l’appréciez, buvez le !

 

“Le vin est le breuvage le plus sain et le plus hygiénique qui soit.”

Louis Pasteur, Chimiste et biologiste français, 1822-1895.

Panier

Votre panier est vide.