mail 2email facebook house instagram pdfphone-2 twitter

L’héritage du Château
Pontoise Cabarrus

L’histoire du Château Pontoise Cabarrus s’écrit depuis trois siècles. Les parcelles et
les vignes se succèdent, accueillant parfois de grands personnages de l’histoire et
du vin en Haut-Médoc. Aujourd’hui, la famille Tereygeol raconte fièrement son
patrimoine et son savoir-faire.

L’héritage du Château Vignoble du Château Pontoise Cabarrus
TODO : dessin en bleu

Un domaine au patrimoine
du Haut-Médoc

L’histoire du Château Pontoise Cabarrus commence en 1795 quand Joseph Hector de Brane, propriétaire des domaines Mouton-Rothschild, (célèbre aujourd’hui) et de Pontoise cède ce dernier à Jean Valère Cabarrus, armateur et négociant de Bordeaux. Celui-ci ajoutera son nom au domaine afin de le personnaliser davantage : le vignoble de « Pontoise » devient « Pontoise Cabarrus ».

Les Cabarrus descendent d’une famille de notables, originaires de Bayonne appartenant à une longue lignée de marins commerçants, influents et fortunés.

L’histoire de
Thérésa Cabarrus

A l’époque où s’installe la famille Cabarrus, les murs du domaine connaissent sans doute l’un des plus illustres membres de la famille : Thérésia Cabarrus, leur petite cousine.

Célèbre épouse du Conventionnel Tallien, elle est une figure de la Révolution Française de 1789. Surnommée à Bordeaux « Notre-Dame du Bon Secours » elle joue de son influence, sauvant les têtes de nombreux nobles et participant même à la chute de Robespierre.

Quelques années plus tard, elle rencontre le jeune général Bonaparte qu’elle prend sous sa protection et assistera à son mariage avec Joséphine de Beauharnais.

C’est ainsi que Jean-Valère puis son fils Jean-Adolphe (1795-1862) gèreront successivement le Domaine.

“Le métier de vigneron est
un métier de partage”

Laurent Tereygeol, gérant du Domaine
Thérésa Cabarrus
Place de la Bourse, à Bordeaux

Les premiers classements
de Bordeaux

Quelques décennies plus tard, l’appellation du Haut-Médoc fait partie du regroupement de la Rive Gauche de Bordeaux.

Avec Napoléon III elle connaît son premier classement en 1855, classement qui fait une publicité extraordinaire au vignoble bordelais. Dans cette lancée, d’autres classements officiels voient le jour comme le Cru Bourgeois. Le Château Pontoise Cabarrus y apparaît dès la première édition en avril 1932.

En savoir plus sur l’appellation

Une nouvelle génération
et des idées neuves

Emile Tereygeol rachète le domaine en 1959. Corrézien d’origine, Émile revient en France après 20 ans passés au Maroc.

S’il sait peu de chose à propos de la vigne, il connaît le travail et s’est forgé un esprit enclin à la découverte et à la persévérance.

Grâce à ses efforts, Émile lègue à son fils François un vignoble de 12 hectares qu’il continuera de relever.

Dans les années 1980 le domaine se développe. Les parcelles accueillent des cépages porteurs de qualité : cabernet sauvignon, merlot et petit verdot. Les chais sont modernisés, agrandis et le matériel viticole est actualisé.

Le domaine qui atteint alors aujourd’hui 27 hectares de vignoble orienté vers la rivière propose sa référence historique : le vin Château Pontoise Cabarrus.

En 2003, la production s’enrichit et un vin nouveau voit le jour : Château Hauts de Plaisance ou Côté Pontoise.

En 2010, François transmet progressivement la succession à ses enfants et c’est aujourd’hui son fils Laurent qui en assure la gestion.

Cette nouvelle génération s’appuie sur l’excellence d’hier et les enjeux viticoles de demain pour vous proposer des vins exigeants.

Emile Tereygeol

Panier

Votre panier est vide.